Angélique Kidjo ramène Celia en Afrique

Longtemps attendu, l’album hommage de Angélique Kidjo à Celia Cruz est au final une grosse surprise.

Angélique et Celia, comme une évidence. En 2017, Angélique Kidjo racontait à Mundo Latino la relation particulière qu’elle entretenait avec la chanteuse cubaine.

Deux ans déjà que la star béninoise présentait son spectacle dans le monde entier. Le concert que le public a pu voir à Jazz à Vienne ou à la Philharmonie de Paris était très salsa, avec toutefois quelques touches africaines. Très intelligemment, l’album prendra une toute autre direction : celle de l’Afrique.

La Vida Es Un Carnaval, Cucala, Toro Mata, Quibara, Bemba Colora… « Celia » réinvente les tubes de la Reine de la salsa dans un mix afro furieusement dansant. Les titres yoruba Elegua, Oya Diosa, et Yemaya sont d’une pertinence rare. « Celia » ressemble à Angélique. L’hommage est d’autant plus beau.

Angélique Kidjo : « Celia » (2019, Verve) avec Shabaka Hutchings (saxophone), Theon Cross (tuba), Meshell Ndegeocello (basse) et le Gangbé Brass Band. En concert le 14 mai 2019 à La Cigale (Paris).

A lire sur Mundo Latino : Angélique Kidjo célèbre l’âme africaine de Celia Cruz

[Note de blog publiée sur la page Facebook Le jazz et la salsa]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *